flag france

Français flag england Anglais

Jeux du Commonwealth :Makwala, Montsho, Semenya, Simbine, Manyonga décrochent l’Or

Amantle

Les Africains ont brillé aux jeux du Commonwealth dans les compétitions d’athlétisme.

Ainsi, le Botswana a survolé les finales du 400m avec Isaac Makwala (Hommes) et Amantle Montsho (Dames). Avec un chrono de référence planétaire, Isaac Makwala a bouclé son 400 m en 44''35 devant son compatriote Baboloki Thebe (45''09). Sa compatriote Amantle Montsho s’est imposée sur le Tour de piste en 50’’15, à 0.05 de son record des jeux réalisé à New Delhi, il y’a huit ans. Les deux athlètes ont été pensionnaires du Centre international d’athlétisme de Dakar (CIAD) pendant quelques années.

Les Sud-Africains n’ont pas été en reste, avec trois médailles d’Or décrochées par Caster Semenya (1500m), Akani Simbine (100m) et Luvo Manyonga (Saut en Longueur). La Sud-Africaine Caster Semenya a battu son record personnel en remportant le 1500 m en 4'00''71, nouveau record national également et meilleure performance mondiale de la saison pour la triple championne du monde du 800 m qui vise le doublé sur ces Jeux.

Le Sud-Africain Akani Simbine a fait sensation sur le 100m des Jeux du Commonwealth. En 10"03, il a dominé la finale devant son compatriote Henricho Bruintjies (10"17) et le Jamaïquain Yohan Blake, pourtant grand favori (10"19).

Le champion du mondeLuvo Manyonga a conforté le succès sud-africain à ces jeux en survolant la finale du saut en longueur avec 8m41. Son compatriote Ruswahl Samaai (8m22) prend la médaille de bronze.

Simbine jpg

 

Hamad Kalkaba Malboum honoré par le Commonwealth

kalkabaHonore

Hamad Kalkaba Malboum, président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC), a été décoré par le Commonweath pour son action dans la promotion des idéaux olympiques, le développement du jeu et des activités du Commonwealth et ses actions dans le sport. Louise Martins, la présidente de la Commonwealth games federation (CGF) lui a remis la médaille de l’ordre du mérite, en marge des 21e jeux du Commonwealth qui se déroulent à Gold Coast en Australie du 4 au 15 avril 2018. C’est la reconnaissance internationale à un homme dévoué au sport.

Hamad Kalkaba Malboum qui préside aussi aux destinées de la Confédération africaine d‘athlétisme (CAA) a dédié cette prestigieuse distinction à tous les acteurs du mouvement sportif.

Sacre des Kenyans Celliphine Chespol (Dames) et Alfred Barkach (Hommes) aux championnats d'Afrique de cross-country

CrossChlef

Celliphine Chespol et Alfred Barkach ont assuré un doublé kenyan dans les courses seniors aux championnats d'Afrique de cross-country qui ont eu lieu dans la ville algérienne de Chlef le samedi 17 mars 2018.
Leur compatriote Rhonex Kipruto a remporté la course masculine des moins de 20 ans, tandis que l'Ethiopienne Girmawit Gebregziabher a décroché le titre féminin des U20. L'Ethiopie a bouclé la compétition en remportant le relais mixte.

CHESPOLDamesOutre l’Algérie, pays organisateur, 17 autres nations ont pris part à ces Championnats d’Afrique à savoir  l'Ethiopie, le Bénin, l'Ouganda, l'Erythrée, la Zambie, la Tunisie, l’Ile Maurice, le Maroc, la Libye, le Malawi, le Liberia, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Burundi, l'Egypte, le Niger et Djibouti.

 

L’Afrique et les nouvelles règles sur les changements de nationalité

jebet qatari

La 213ème réunion du Conseil de l'IAAF, tenue les 5 et 6 mars 2018 à Birmingham, s’est penchée sur plusieurs thèmes dont les changements de nationalité qui causent un préjudice important à l’athlétisme africain.

Le président de la Confédération africaine d'athlétisme (CAA) a toujours plaidé pour un durcissement de la législation concernant les changements de nationalité, qui se multiplient notamment au profit des monarchies du Golfe et de la Turquie.

Ainsi, suite aux recommandations du Groupe de travail sur le transfert d’allégeance, le Conseil a convenu d'un ensemble de principes concernant les changements de nationalité en athlétisme, notamment:
- une période d'attente minimale de trois ans pour les athlètes souhaitant effectuer un transfert d'un pays à l'autre

- l'établissement d'un comité d'examen qui déterminera la crédibilité des demandes
- la preuve que les pays offrent la pleine citoyenneté et les droits associés
- la disposition selon laquelle un athlète ne peut transférer qu'une seule fois dans sa carrière, et
- qu'aucun transfert n'ait lieu avant l'âge de 20 ans.

Avec ces décisions, l’Afrique devrait pouvoir garder ses meilleurs espoirs et bénéficier de ses champions pour briller encore dans les compétitions internationales

20 pays attendus à Chlef

CROSS Afrik

Les 5es Championnats d’Afrique de cross-country, prévus le samedi 17 mars 2018 à Chlef, seront rehaussés par la participation, d’une vingtaine de pays, a indiqué la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA).

Outre l’Algérie, pays organisateur, cette compétition devrait enregistrer la présence de l’Afrique du Sud, du Benin, Burundi, Burkina Faso, Cap vert, Djibouti, Egypte, Ethiopie, Erythrée, Kenya, Liberia, Libye, Malawi, Maroc, Maurice, Niger, Ouganda, Sénégal, Seychelles, Soudan et la Zambie.

Placées sous le haut patronage de son excellence le président de la République d’Algérie, Abdelaziz Bouteflika, ces joutes sont organisées par la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) avec le concours de la FAA.

Les sept épreuves au programme de la compétition se dérouleront sur les distances suivantes :

* Course Séniors Hommes :         10 km

* Course U20 Hommes :                8 km

* Course Seniors Femmes :          10 km

* Course U20 Femmes :                 6 km

* Course U18 Garçons :          6 km

* Course U18 Filles :             4 km

* Relais mixte (deux Hommes, deux Femmes): 4 tours