flag france

Français flag england Anglais

L’Afrique décroche l’Or et l’Argent au 800m, 5000m (Dames) et 1500m (Hommes)

aster-semenya

L’Afrique a bouclé en apothéose les championnats du monde de Londres 2017, en réalisant un doublé retentissant au 800m, 5000m (Dames) et 1500m (Hommes).

Elijah manangoiLe Kényan Elijah Manangoi a décroché la médaille d’or du 1500m, en s’imposant en 3’33’’61. La médaille d’argent revient à son compatriote Timothy Cheruiyot (3’33’’99). Le Norvégien Filip Ingebrigsten (3'34"53), est venu compléter le podium.

la Sud-Africaine Caster Semenya a de nouveau été sacrée sur le double tour de piste, au terme d'une course parfaitement contrôlée (1'55"16). La double championne olympique a fait la différence dans la dernière ligne droite pour terminer devant la Burundaise Francine Nyonsaba (1'55"92) et l'Américaine Ajee Wilson (1'56"65).

HellenObiriUne accélération impressionnante dans le dernier tour, et la Kenyane Hellen Obiri est allée décrocher son premier titre de championne du monde sur 5000m (14'34"86), à Londres. En se permettant même de faire exploser l'Éthiopienne Almaz Ayana, détentrice du record du monde sur 10 000m, et qui a terminé deuxième à six secondes (14'40"35). La Néerlandaise Sifan Hassan a quant à elle décroché le bronze (14'42"73).