flag france

Français flag england Anglais

Les nouveaux axes de la stratégie de développement de l’athlétisme africain

 

caa reunion yaounde

La Confédération africaine d’athlétisme a tenu à Yaoundé les 20 et 21 décembre 2017 une réunion sur la nouvelle stratégie de développement de l’athlétisme africain, en application des recommandations de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), émises en décembre 2016 à Monaco et qui incitent les Confédérations continentales à se mettre en conformité avec les règlements internationaux, tout en tenant compte des réalités locales de chacune d'entre elles.

 

La réunion de Yaoundé a ainsi permis de définir une nouvelle vision des activités de la CAA, en s’appuyant sur le processus de décentralisation institué par l’IAAF.

 

Parmi les grandes décisions prises à Yaoundé, on peut retenir le jumelage du CRD de Dakar et le CIAD en une seule structure qui porte le nom de Centre africain de Développement de l’Athlétisme (CADA).

 

Ce conclave dirigé par le président Hamad Kalkaba Malboum a enregistré la participation du Vice président Vivian Gungaram, du Directeur Général Lamine Faty, du Directeur du Développement Aziz Daouda et de son adjoint Béatrice Ayikoru, des Directeurs des CRD de Dakar Amadou Dia Ba, du Caire Abdel Rahim, de Nairobi Ibrahim Hussein, des Directeurs des centres d’entraînement de Dakar Raphael Agopomé, de Lusaka Elias Mpondela, de Port Harcout Kenneth Anugweje.

 

 

 

Orientations retenues :

 

1-     Adoption du Document technique de base sur le Développement

 

2-     Mise en œuvre dès 2018 des réformes et changements contenus dans le fonctionnement des Centres RDCs et HPTCs

 

3-     Mise en place d’un système d’audit interne et d’évaluation des Fédérations nationales, de Régions pour une meilleure optimisation des ressources

 

4-     Programmation des activités des CRD arrêtés à 6 avec une formation diplômant

 

5-     Augmentation des activités du Centre lusophone à 2

 

6-     Institution de séminaires de formation scientifique

 

7-     Mise en place d’un comité de recrutement pour les HPTCs

 

8-     Création du Centre africain de Développement de l’Athlétisme (CADA)

 

La Confédération africaine d’athlétisme a tenu à Yaoundé les 20 et 21 décembre 2017 une réunion sur la nouvelle stratégie de développement de l’athlétisme africain, en application des recommandations de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), émises en décembre 2016 à Monaco et qui incitent les Confédérations continentales à se mettre en conformité avec les règlements internationaux, tout en tenant compte des réalités locales de chacune d'entre elles.

La réunion de Yaoundé a ainsi permis de définir une nouvelle vision des activités de la CAA, en s’appuyant sur le processus de décentralisation institué par l’IAAF.

Parmi les grandes décisions prises à Yaoundé, on peut retenir le jumelage du CRD de Dakar et le CIAD en une seule structure qui porte le nom de Centre africain de Développement de l’Athlétisme (CADA).

Ce conclave dirigé par le président Hamad Kalkaba Malboum a enregistré la participation du Vice président Vivian Gungaram, du Directeur Général Lamine Faty, du Directeur du Développement Aziz Daouda et de son adjoint Béatrice Ayikoru, des Directeurs des CRD de Dakar Amadou Dia Ba, du Caire Abdel Rahim, de Nairobi Ibrahim Hussein, des Directeurs des centres d’entraînement de Dakar Raphael Agopomé, de Lusaka Elias Mpondela, de Port Harcout Kenneth Anugweje.

 

Orientations retenues :

1-      Adoption du Document technique de base sur le Développement

2-      Mise en œuvre dès 2018 des réformes et changements contenus dans le fonctionnement des Centres RDCs et HPTCs

3-      Mise en place d’un système d’audit interne et d’évaluation des Fédérations nationales, de Régions pour une meilleure optimisation des ressources

4-      Programmation des activités des CRD arrêtés à 6 avec une formation diplômant

5-      Augmentation des activités du Centre lusophone à 2

6-      Institution de séminaires de formation scientifique

7-      Mise en place d’un comité de recrutement pour les HPTCs

8-      Création du Centre africain de Développement de l’Athlétisme (CADA)