flag france

Français flag england Anglais

AADC Dakar : 12 pensionnaires pour la première promotion

aadc-centre-dakar

Le Centre africain de développement de l’athlétisme (AADC) de Dakar, mis en place par la CAA, suite à la décentralisation de l’IAAF, a ouvert ses portes depuis décembre dernier à douze pensionnaires en provenance du Burkina Faso (1), du Cameroun (1), de Gambie (6), de Madagascar (1) et du Sénégal (3).

Ce centre spécialisé dans le sprint et les haies offre des conditions exceptionnelles d’entraînement et un cadre d’épanouissement à des jeunes athlètes qui sont boursiers de la Solidarité Olympique, de la Confejes et de la CAA. Ils sont aux bons soins d’une équipe administrative managée par l’ancien vice-champion olympique du 400 m haies Amadou Dia Ba qui peut compter sur le Français Alain Smail, un technicien chevronné et ancien DTN du CIAD. Le volet médical est assuré par le Professeur Seydina Seye, un orthopédiste de réputation internationale et le kiné Goumbala. C’est le Directeur général de la CAA, Lamine FATY qui supervise toutes les actions avec le Directeur technique de la CAA Aziz Daouda.

C’est sur la piste en tartan et dans la salle de musculation du Stade Léopold Senghor que la jeune troupe récite quotidiennement ses gammes avant de rejoindre un chic immeuble situé dans un quartier résidentiel de la Capitale. L’environnement dans lequel baigne la première promotion de AADC de Dakar devrait déboucher à court terme sur des performances prometteuses. Mais, pour les responsables du centre, les Jeux olympiques de Paris 2024 constituent l’objectif principal à atteindre. Des objectifs intermédiaires comme les Jeux Africains, les championnats d’Afrique, les Championnats du monde et les Jeux de la Francophonie vont permettre d’évaluer la progression de ces espoirs de l’athlétisme africain. A l’heure actuelle, tous les pensionnaires de AADC de Dakar vont poursuivre la préparation en France où ils vont participer à plusieurs compétitions.

Ce nouveau cadre compte révéler dans les annèes à venir des étoiles de la piste comme Amy Mbacke Thiam (Sénégal), Amantle Montsho (Botswana), Marie José Ta Lou (Côte d’Ivoire), Françoise Mbango (Cameroun) qui ont été des pensionnaires du CIAD.