flag france

Français flag england Anglais

CHAMPIONNATS DU MONDE JOUR 9

Doha 2019

L’Or et le record pour Hellen Obiri au 5000m

Photo1 ObiriHellen Obiri a défendu son titre au 5000m féminin avec du style. Une avance dès le 2e tour a permis une excellente performance qui s'est terminée non seulement en or mais aussi en un record du championnat de 14: 26.72 pour la Kenyane, âgée de 29 ans.

"La foule était incroyable", a declaré Obiri "et ils me criaient, alors je voulais leur montrer que je pouvais faire beaucoup mieux."

Obiri était 8 minutes plus rapide à Doha qu’il y’a deux ans à Londres.

«J'ai fait de mon mieux. Être deux fois championne du monde est une chose difficile, mais je suis très heureuse et en 2021, je vais conserver mon titre », a-t-elle déclaré.

Onze femmes qui ont essayé de la suivre ont enregistré leurs meilleures performances personnelles, à commencer par la Kényane Margaret Kipkemboi, qui a terminé à 0,77 seconde de la championne du monde, tandisque l’Allemande Konstanze Klosterhalfen a remporté la médaille de bronze.

Par ailleurs, Lelisa Desisa a offert la médaille d’or à l’Éthiopie après avoir remporté le marathon masculin en 2:10:40, son meilleur temps de la saison.

Son coéquipier Mosinet Geremew était à quatre secondes derrière la ligne d'arrivée, tandisque le Kenyan Amos Kiprotu a terminé 3ème en 2:10:51.

Les Éthiopiens avaient rassemblé l’énergie nécessaire pour le remporter après que le groupe eut rattrapé Derlys Ayala du Paraguay à la mi-course.

Les rates PHOTO

photo2 SifanHassanDans la finale du 1500m féminin, Faith Kipyegon s’est battue pour conserver son titre mais terminer la course avec un record du Kenya de 3: 54.22 n’a pas empêché la coureuse néerlandaise, Sifan Hassan, de remporter la médaille d’or après avoir établi un record du championnat de 3: 51.95.

Kipyegon a dû se contenter de l’argent, alors que l’Éthiopienne Gudaf Tsegay était troisième.

Les espoirs du continent de remporter une médaille dans le relais 4 X 100m se sont terminés avec la cinquième place des Sud-africains en 37.73 secondes,

Comme consolation, Thando Dlodlo, Simon Makagwe, Clarence Munyai et Akani Simbine devraient être aux Jeux Olympiques parmi les huit qualifiés.

La course a été remportée par l’équipe de stars américaines, composée de Christian Coleman, Justin Gatlin, Mike Rodgers et Noah Lyles en 37.10.

L’Afrique du Sud n’a pas encore remporté de médaille à Doha. En comparaison, elle s’était classée 3ème lors des derniers championnats avec 3 médailles d'or.

Sur le terrain, le Nigérian Chukwuebuka Enekwechi, au lancer du poids, a terminé la finale à la 8e place, avec 21,18 m.

Tours de qualification

PhotoLelisaDesisaLa Nigériane Tobi Amusan a mené la cinquième série du 100 m haies pour se qualifier pour les demi-finales avec un record personnel de 12.48. Rikenette Steenkamp, ​​d’Afrique du Sud, s’est également qualifiée, bien qu’elle ait terminé 5e en 12.97, son meilleur temps cette saison.

La Nigériane Ese Brume se qualifie pour la finale du saut en longueur en terminant 2ème du classement général avec un saut de 6,89 m aux qualifications.

Le champion du monde de javelot 2015, Julius Yego, a également décroché une place en finale après avoir réussi 83,86 mètres.

Les équipes féminines de relais 4X400m du Nigeria et du Botswana n’ont pas survécu aux éliminatoires. Les Nigérianes ont terminé à la dernière place et les Botswanais n’ont pas démarré du tout.

Chez les hommes, le Botswana a été disqualifié pour avoir passé le relais hors de la zone de prise de contrôle.

L’équipe sud-africaine a enregistré son meilleur chrono de la saison en 3: 02.06, mais cela n’a pas suffi pour entrer en finale.

 

Helen Ngoh pour l’iaaf

 

(Getty Images) © Copyright