flag france

Français flag england Anglais

Dalilah Muhammad et Eliud Kipchoge sacrés « athlètes de l'année »

DalilahKipchoge

Le kenyan Eliud Kipchoge et l’américaine Dalilah Muhammad ont été sacrés « Athlètes de l'année » au World Athletics Awards 2019, qui s'est déroulé au Grimaldi Forum à Monaco, le samedi 23 novembre.

Kipchoge, lauréat du prix l'an dernier, a remporté sa quatrième victoire au marathon de Londres avec un record de 2:02:37, la troisième performance la plus rapide de tous les temps. Le Kenyan, âgé de 35 ans, a enrichi son phénoménal CV en octobre en franchissant la barrière des deux heures au marathon avec une performance de 1: 59: 40 :22 au Challenge Ineos159 à Vienne.

Muhammad, 29 ans, a battu le record du monde du 400 m haies deux fois cette année, d'abord avec une performance de 52.20 aux Championnats des États-Unis en juillet pour éclipser une marque qui existait depuis 2003. Muhammad l'a battue à nouveau aux Championnats du monde d'athlétisme de Doha en 2019, marquant 52.16 dans l'une des finales les plus attendues du championnat pour remporter le titre mondial pour la première fois. Muhammad a également remporté l'or dans le relais 4x400m et cinq de ses sept courses.

Étoile montante masculine: Selemon Barega

L’éthiopien Barega, 19 ans, est médaillé d'argent au 5000m aux Championnats du monde et a terminé cinquième de la course senior aux Championnats du monde de cross-country Aarhus 2019. L'Ethiopien a également signé les meilleurs chronos au 5000 m et au 10 000m avec 12: 53.04 et 26: 49.46 respectivement.

Étoile montante feminine: Yaroslava Mahuchikh

Mahuchikh, championne du monde des moins de 18 ans 2017, a poursuivi son ascension dans l'élite du saut en hauteur aux Championnats du monde où elle a battu à deux reprises le record du monde des moins de 20 ans, d'abord avec un saut de 2,02 m et à nouveau avec un dégagement de 2,04 m pour s'assurer la médaille d'argent. Le joueur de 18 ans a également remporté le titre européen U20.

Réussite de l'entraînement : Frère Colm O'Connell

O'Connell, un missionnaire irlandais installé à Iten, au Kenya, depuis 1976, a entraîné 25 champions du monde et quatre médaillés d’or olympiques, dont Wilson Kipketer et David Rudisha.

Prix ​​du fair-play : Braima Suncar Dabo

Dabo, un coureur de distance de la Guinée-Bissau, a fait les manchettes dans le monde entier après avoir aidé Jonathan Busby, d'Aruba, à atteindre la ligne d'arrivée lors du tour préliminaire du 5000m aux Championnats du monde. Busby était sur le point de s’effondrer et il restait environ 200 mètres dans la course lorsque Dabo s’est arrêté pour aider un adversaire en difficulté.

Femme de l'année: Derartu Tulu

Légende de la course de fond, l’éthiopienne qui a remporté les titres olympiques du 10 000m en 1992 et 2000, est présidente par intérim de la Fédération éthiopienne d'athlétisme depuis novembre 2018. Elle est également membre du conseil de la Confédération africaine d'athlétisme et vice-présidente de la Région d'Afrique de l'Est.