flag france

Français flag england Anglais

AADC Dakar : Les spécialistes des haies survolent les obstacles

Sawadogo Bienvenu

Les douze pensionnaires du Centre africain de développement de l’athlétisme (AADC) de Dakar ont bouclé deux semaines de stage de préparation en France qui ont été marquées par de belles performances.

La palme revient à Bienvenue Sawadogo du Burkina Faso, auteur d’un nouveau record national aux 400m haies en 50’’04, le dimanche 16 juin lors du meeting de Roanne. Le précédent record détenu par  Ziem Ésaïe Somda était de 50.61. En débarquant à Dakar, le jeune Burkinabé (24 ans) avait comme record personnel 51’’50. Il vient ainsi de signer un gros chrono qui devrait lui permettre de descendre sous les 50 secondes.

Le Sénégalais Louis François Mendy (20 ans), s’est illustré lors du Meeting de Cerby-Pontoise en remportant l’épreuve du 110 m haies en 13’’75. Du coup, il améliore son record personnel qui était de 13’’82 et réalisé le 1er juin dernier lors du meeting de Valence, en France. C’est la troisième fois, en l’espace de deux semaines que le jeune hurdler sénégalais bat son record personnel.

Les autres athlètes du centre de Dakar qui se sont illustrés au cours du séjour en France sont Fatou GAYE du Sénégal (54.02 au 400m RECORD PERSONNEL), Linda ANGOUNOU du Cameroun (54.26 au 400m RECORD PERSONNEL), Oumar BABOUdu Sénégal  (51.03 au 400m haies RECORD PERSONNEL)  EBRAHEMA CAMARA de Gambie ( 10.45 au 100m RECORD PERSONNEL) et ALIU JOOF de Gambie ( 21.32 au 200m RECORD PERSONNEL).

Les douze pensionnaires de AADC Dakar viennent du Burkina Faso (1), du Cameroun (1), de Gambie (5), de Madagascar (1) et du Sénégal (4).

 

Val-de-Reuil, terre d’accueil des pensionnaires de AADC Dakar

aadc val-de-ruel

Val-de-Reuil connue et reconnue… même à l’autre bout du monde ! Depuis quelques jours, une vingtaine d’athlètes de haut niveau, venus du Canada pour les uns, d’Afrique pour les autres, s’entraînent sans relâche sous la halle d’athlétisme Jesse Owens et sur le stade Bernard Amsalem.

La délégation africaine, emmenée par El Hadj Amadou Dia Ba (vice-champion olympique du 400 m haies aux JO de Seoul en 1988 et aujourd’hui directeur du centre africain de développement de l’athlétisme) et composée de 11 athlètes sénégalais, gambiens, camerounais (de 20 à 25 ans), compte aussi sur ce séjour français d’un mois pour se préparer au mieux aux Jeux Africains qui auront lieu en août 2019 ; et aux championnats du monde d’athlétisme organisés à Doha (Qatar) en septembre pour ceux qui ont pu décrocher leur ticket.

Parmi les têtes d’affiche africaines présentes à Val-de-Reuil, on retiendra des noms comme Gina Bass, médaille de bronze du 200 mètres aux championnats d’Afrique 2016 ou Adama Jammeh, médaille d’argent du 200 mètres aux championnats d’Afrique 2016.

Pour Bernard Amsalem, ancien président de la fédération française d’athlétisme, ce plébiscite de la salle normande par des délégations étrangères, est un atout qu’il compte faire valoir pour les JO 2024. « Nous espérons que notre région sera retenue pour être base avancée pour les JO ; en l’occurrence pour accueillir un maximum de délégations ». Les négociations s’ouvriront dans les prochaines semaines.

AADC Dakar : 12 pensionnaires pour la première promotion

aadc-centre-dakar

Le Centre africain de développement de l’athlétisme (AADC) de Dakar, mis en place par la CAA, suite à la décentralisation de l’IAAF, a ouvert ses portes depuis décembre dernier à douze pensionnaires en provenance du Burkina Faso (1), du Cameroun (1), de Gambie (6), de Madagascar (1) et du Sénégal (3).

Ce centre spécialisé dans le sprint et les haies offre des conditions exceptionnelles d’entraînement et un cadre d’épanouissement à des jeunes athlètes qui sont boursiers de la Solidarité Olympique, de la Confejes et de la CAA. Ils sont aux bons soins d’une équipe administrative managée par l’ancien vice-champion olympique du 400 m haies Amadou Dia Ba qui peut compter sur le Français Alain Smail, un technicien chevronné et ancien DTN du CIAD. Le volet médical est assuré par le Professeur Seydina Seye, un orthopédiste de réputation internationale et le kiné Goumbala. C’est le Directeur général de la CAA, Lamine FATY qui supervise toutes les actions avec le Directeur technique de la CAA Aziz Daouda.

C’est sur la piste en tartan et dans la salle de musculation du Stade Léopold Senghor que la jeune troupe récite quotidiennement ses gammes avant de rejoindre un chic immeuble situé dans un quartier résidentiel de la Capitale. L’environnement dans lequel baigne la première promotion de AADC de Dakar devrait déboucher à court terme sur des performances prometteuses. Mais, pour les responsables du centre, les Jeux olympiques de Paris 2024 constituent l’objectif principal à atteindre. Des objectifs intermédiaires comme les Jeux Africains, les championnats d’Afrique, les Championnats du monde et les Jeux de la Francophonie vont permettre d’évaluer la progression de ces espoirs de l’athlétisme africain. A l’heure actuelle, tous les pensionnaires de AADC de Dakar vont poursuivre la préparation en France où ils vont participer à plusieurs compétitions.

Ce nouveau cadre compte révéler dans les annèes à venir des étoiles de la piste comme Amy Mbacke Thiam (Sénégal), Amantle Montsho (Botswana), Marie José Ta Lou (Côte d’Ivoire), Françoise Mbango (Cameroun) qui ont été des pensionnaires du CIAD.

Les pensionnaires du Centre de Dakar brillent à Valence

CentreDeDakarFormationParis

La première sortie des pensionnaires du Centre africain de développement de l’athlétisme (AADC) de Dakar, en France, a été marquée par de prometteuses performances lors du meeting de Valence qui s’est tenu le samedi 1er juin 2019. Ainsi, Louis François Mendy (20 ans) a remporté la finale du 110m haies en 13’’85, après avoir réussi 13’’82 en série. Ce qui est le nouveau record du meeting de Valence. Le record personnel du jeune Sénégalais était de 13’’93. Sa compatriote Fatou Gaye (22 ans) s’est aussi illustrée à Valence en dominant la finale du 400m en 54’’02, améliorant ainsi son record personnel qui était de 54’’22. La Camerounaise Linda Angounou a terminé à la 3e place en 55’’47.

Le Centre africain de développement de l’athlétisme (AADC) de Dakar, mis en place par la CAA, suite à la décentralisation de l’IAAF, a ouvert ses portes depuis décembre dernier à douze pensionnaires en provenance du Burkina Faso (1), du Cameroun (1), de Gambie (6), de Madagascar (1) et du Sénégal (3).

A l’heure actuelle, ils ont entamé un stage de préparation en France où ils vont participer à plusieurs compétitions.

Les chefs de file du Centre sont actuellement Adama Jammeh (10’’23 au 100m et 20’’45 au 200m) et Gina Bass (11’’36 au 100m et 23’’10 au 200m) de la Gambie.

Ils sont aux bons soins d’une équipe administrative managée par l’ancien vice-champion olympique du 400 m haies Amadou Dia Ba qui peut compter sur le Français Alain Smail, un technicien chevronné et ancien DTN du CIAD

U18 et U20: 27 nouveaux records à Abidjan

caa-et-sprinters

Les14e championnats d’Afrique U20 et les 3e championnats d’Afrique U18 qui ont eu lieu du 16 au 20 avril 2019 à Abidjan (Côte d’Ivoire) ont finalement débouché sur 27 nouveaux records de ces championnats.

Cliquez ici pour télécharger les nouveaux records