JOHN AKII – BUA, Ouganda Version imprimable Suggérer par mail

johnakiibua.jpgJohn Akii-Bua est né le 3 décembre 1949 à Lira (Ouganda) et est décédé le 20 juin 1997 à Kampala (Ouganda). Il était coureur à pied. Il fut champion olympique du 400 m haies, et le premier champion olympique de son pays.
John Akii-Bua commence sa carrière en athlétisme sur 110 m haies, mais son entraîneur Malcolm Arnold le pousse à monter sur le 400m haies. En 1970, il finit 4e aux Jeux du Commonwealth.
En 1971 il améliore encore ses performances.
Son manque d'expérience ne lui permet pas d'envisager les Jeux Olympiques d'été de 1972 à Munich comme un des grand favori. Pourtant il remporte la finale en battant le record du monde dans un temps de 47"82. John Akii-Bua prend alors un drapeau de l'Ouganda qu'un spectateur lui tend et entame un 400m avec le drapeau déployé, il instaure ainsi le désormais traditionnel tour d'honneur.
Malgré son appartenance à l'ethnie langi, persécutée par le gouvernement, Akii-Bua est dès lors une célébrité nationale, ce qui lui confère un degré de protection.
Le boycott des Jeux Olympiques d'été de 1976 par les pays africains l'empêche de participer à cette manifestation.
Akii-Bua fuit le pays, et vit dans un camp de réfugiés au Kenya. Il est secouru grâce à son équipementier, Puma et s'installe en Allemagne jusqu'à la chute du régime d'Idi Amin Dada en 1979.
Akii-Bua revient dans son pays et meurt en 1997 d'une longue maladie. Il laisse dans une certaine misère onze enfants. Il eut droit à des funérailles nationales.

PALMARES

John   
AKII  BUA

UGA

1972

OR / GOLD

400m haies / hurdles

JO / OG

Munich